Le site officiel du Chuong Quan Khi Dao Le site officiel du Chuong Quan Khi Dao  
Présentation | Techniques | Grades | Manifestations | Liste des clubs | Interview | Livre d'Or | Forum | Contact   
Les manifestations du Chuong Quan Khi DaoLes manifestations du Chuong Quan Khi Dao

 

 

 

 
 
ARCHIVES : cliquez ici.

Stage à la Réunion
(cliquez sur les photos pour les agrandir) Voir les photos >


Le stage à l'île de la réunion s'est déroulé du 26 février au 6 mars.
Pour l'animer, les 3 principaux responsables de l'école (technique, arbitrage, administratif) ont fait le déplacement. Certains d'entre eux étaient accompagnés par des membres de leurs familles. Faisaient aussi partie du voyage des pratiquants des clubs de Brest et de Miramas qui voulaient profiter de l'occasion pour faire connaissance avec nos nouveaux amis réunionnais et découvrir cette belle île lointaine.

Tout commence mal, le cyclone Gamède (voir l'article de Meteo World sur le cyclone Gamède) qui s'est levé dans l'océan indien a atteint l'île, les vols sont annulés, et le départ est reporté au lendemain dimanche 25 février.

Les manifestations du Chuong Quan Khi Dao
L'école Chuong Quan Khi Dao à la Réunion

Le jour suivant la situation s'améliore, le cyclone s'éloigne, nous pouvons nous présenter à l'aéroport de Marseille, d'où doit décoller notre avion. Le voyage se passe bien, mais après plus de 10 heures de vol nous avons hâte de nous dégourdir les jambes.

Nous arrivons enfin, l'avion se prépare à atterrir à l'aéroport de Saint-Denis au nord de l'île, nous apprenons alors que pendant la nuit Gamède a changé de direction, il revient sur l'île. Nous sommes secoués à l'atterrissage mais pas plus qu'un jour de grand mistral à Marseille.

En regardant par le hublot, à voir le vent et la pluie battante certains d'entre nous commencent à regretter de n'avoir dans leurs bagages que des tenues légères. Nous allons avoir froid croyons nous. Nous sommes vite rassurés, car à peine sortis de l'avion une vague de chaleur nous submerge, certes le temps est mauvais, mais il fait chaud, très chaud.


La carte de l'île

En attendant les bagages nous retrouvons les 3 bretons qui ont pris un vol depuis Paris. Puis nous sortons à la recherche de nos hôtes. Côté positif du cyclone ils sont en congé forcé, ainsi, les 3 responsables locaux Guy-Noêl, Eric et Michel sont là pour nous accueillir.

Notre délégation doit maintenant rejoindre le sud de l'île, où vont se dérouler les stages. Nous ne sommes pas tous hébergés au même endroit. Un groupe réside à Saint-Louis et l'autre à Saint-Joseph. Nous allons chercher nos véhicules de location respectifs et partons, compte tenu de la géographie de l'île, dans des directions opposées. Dans notre groupe, peu après notre départ, les estomacs nous rappellent que c'est l'heure de manger. Il est un peu tard. Nos hôtes nous demandent si nous voulons déjeuner chez Mac Donald en pensant sans doute que nous préfèrerions. Mais non, nous n'allons pas nous priver du plaisir de manger des plats locaux. Nous trouvons rapidement une cafétéria qui nous propose des carrys, plat typique à l'île de la Réunion.


Aéroport de St Denis : le cyclone est menaçant
Le repas presque terminé, le téléphone sonne. C'est l'autre groupe. Ils ne peuvent pas rejoindre leur lieu d'hébergement car de leur coté, la route est bloquée par des éboulis ; et du nôtre, le pont au-dessus de la rivière Saint-Etienne qui sépare nos 2 lieux d'hébergement, s'est effondré! (voir l'article sur le site du Gouvernement). Cette partie de l'île est donc isolée. Leur seule solution, est de nous rejoindre et d'essayer de trouver quelque chose à Saint Joseph avec nous.

Guy-Noël donne un coup de téléphone… Par chance le bungalow jouxtant le notre est libre. Nous sommes quand même en surnombre mais Yves, le propriétaire de la résidence touristique « cascade Jacqueline » (Voir notre article), a la gentillesse, compte tenu des circonstances, d'accepter cette situation et de nous fournir quelques matelas d'appoint. Tout le monde se réjouit de cette solution.

Les manifestations du Chuong Quan Khi Dao
Daniel incognito prêt à se coucher

A cause des intempéries, il nous faut plus de 2 heures de route pour rejoindre Saint Joseph, par chance, les radiers, routes traversant les rivières à même le lit , sont encore franchissables. Nous arrivons, faisons connaissance avec les lieux, commençons à nous organiser et nous installer.

A cause de la couverture nuageuse, la nuit tombe tôt, le vent est violent, les pluies sont torrentielles. L'alerte rouge va bientôt être déclenchée il sera alors interdit de sortir. Pas le temps de faire des courses, impossible d'aller au restaurant ils sont de toute façon fermés.

Comment allons nous manger. Yves apporte la réponse. Il connaît un traiteur pas très loin et se propose d'aller lui-même nous chercher des barquettes de plats préparés, car nous risquons de nous perdre en chemin dans cette tempête. Quelle gentillesse !

Les manifestations du Chuong Quan Khi Dao
Le cyclone se déchaîne : vents violents et pluies torrentielles

Et pour le dessert ? Yves à pensé a tout : il va dans son jardin chercher quelques noix de coco et nous les ouvres avec une technique élégante pour récupérer le lait. Michel, quant à lui nous apporte l'apéritif, de quelle nature ? Du rhum évidemment ! Allons nous rester raisonnables  ou bien nous consoler du mauvais temps dans l'ivresse ?

La nuit est plutôt humide, avec le vent l'eau s'est infiltrée. Au matin ceux qui ont dormi au sol sur un matelas ont les fesses mouillées. Nous épongeons la chambre, mais avec ce temps, les matelas ne pourront évidemment pas sécher !

Les manifestations du Chuong Quan Khi Dao
Réveil "mouillé" : esponge, Jacquouille !
Le lendemain nous sommes toujours en alerte cyclone, impossible de faire le stage. Dans la matinée nous décidons une « expédition » pour faire les courses au supermarché. Plus d'une heure est nécessaire pour faire les quelques kilomètres qui nous séparent du magasin. L'embouteillage est monstrueux. Tout le monde se dépêche de faire des réserves avant que ce soit à nouveau l'alerte rouge. Nous nous garons à l'extérieur du parking car il est saturé. 200 mètres sous la pluie pour rejoindre le magasin et nous sommes complètement trempés. L'entrée est une vraie patinoire et pour ne pas tomber il faut faire glisser les pieds prudemment. Nous ne savons pas combien de temps le cyclone va durer, nous faisons donc de bonnes réserves. Ce sont les produits frais qui manquent le plus, pour le reste pas de problèmes. Nous achetons tout ce qu'il nous faut pour tenir quelques jours et de l'eau, beaucoup d'eau car on n'est pas à l'abri d'une coupure. Evidemment, nous n'oublions pas le rhum, mais c'est parce que nous avons une bonne excuse : nous ne voulons pas être pris pour des « zoreilles ». Après plus d'une heure de queue à la caisse, nous rentrons.
Les manifestations du Chuong Quan Khi Dao
Expédition à hauts risques pour la survie de tous


Il y a toujours beaucoup de vent et de pluie. Les intempéries nous bloquent, rien d'autre à faire qu'à manger, discuter, jouer aux cartes et trinquer à la santé de Gamède jusque tard dans la nuit.
Le départ reporté d'un jour, 2 jours à rester bloqué dans les bungalows, le cyclone va-t-il se décider à partir !
Comment positiver dans une situation pareil ?... En préparant le voyage, le risque le plus cité était le chikungunya. Mais avec le cyclone plus de moustique ! Et aller hop, on trinque encore à la santé de Gamède….

« Au matin du troisième jour », au réveil nous avons la joie de voir le soleil et d'entendre la mer. Plus de vent ni de pluie ! Le cyclone est parti, nous allons enfin pouvoir animer les stages et faire un peu de tourisme malgré les quelques routes coupées. Allez, pour fêter cela des « plouf » dans la piscine…

Les manifestations du Chuong Quan Khi Dao
Le beau temps est revenu, et nos Acqua Bruce Lee en profitent


Pour la première promenade nous allons à la rivière toute proche. Elle est encore en furie, la plus impressionnante des cascades est quasi inaccessible, la chute de l'eau est d'une telle violence qu'elle provoque des embruns permanents et impénétrables qui retombent en pluie jusqu'à une grande distance. Impossible de prendre des photos sauf avec un appareil de plongée.

Le soir premier stage. Il y a peu de monde. Les gens sont encore occupés à réparer les dégâts du cyclone. Certe, l'alerte rouge est levée, mais nous sommes en « phase de prudence » en raison des dangers qui subsistent notamment sur le réseau routier. Les déplacements sont donc déconseillés.
Pour les stages suivants il y a plus de monde. Avec la chaleur la transpiration est intense, gare à la déshydratation. Lorsque l'entraînement se déroule en extérieur, c'est nettement plus supportable. La formation porte sur les Quyen pieds poings, les armes (bâton, sabre), le travail au sol et l'arbitrage.

Les manifestations du Chuong Quan Khi Dao
Le premier stage


Pour notre deuxième sortie, nous allons à la plage de « grand anse », où il est recommandé de se baigner dans un bassin aménagé pour être protégé des requins qui parfois sillonnent le coin (Lire l'article "Le risque requin à la Réunion"). Malgré les précautions prises la plupart d'entre nous attrapent des coups de soleil. Nous avions été prévenus : après un cyclone le soleil est plus vif que jamais.
Pour notre troisième sortie, nous retournons à la rivière. Elle s'est suffisamment apaisée pour que nous puissions nous baigner sans danger. Les réunionnais ont une habitude étonnante pour nous les « zoreilles », tout le long des berges des promeneurs s'installent par ci par là, seuls, en couples, en famille ou entre amis. Ils y passent parfois la nuit ou plusieurs jours. Ils tendent alors des bâches pour se protéger de l'humidité ou de la pluie, allument un feu de bois pour faire cuire le repas, avoir un peu de lumière et de chaleur. N'est-ce pas tentant cette vie de Robinson ?

Les manifestations du Chuong Quan Khi Dao
La "piscine" de Grand Anse pour éviter les requins
Le jour suivant est jour de marché à Saint-Pierre. Nous y allons accompagnés d'Eric devenu pour l'occasion notre guide qui nous explique tout ce qu'il faut savoir. Profusions d'épices, de piments nature et préparés de différentes façons. Toutes sortes de fruits exotiques, la vanille qui embaume si fort l'air autour des stands. Le jus de canne à sucre fait sur place : un grand tonneau plein d'eau pour conserver les morceaux de canne à sucre, un pressoir, et en en quelques coups de manivelles voila un jus tout frais. L'artisanat local avec toutes sortes d'objets, notamment différentes représentations du dodo (Définition Wikipedia du Dodo), célèbre oiseau endémique et emblématique de l'île Maurice, disparu depuis longtemps mais toujours présent de différentes façons sur les étalages. Il est parfois confondu avec le dodo de l'île de la réunion (Article sur le Dodo de la Réunion).
Les manifestations du Chuong Quan Khi Dao
Le marché de St Pierre
Nous ne revenons pas trop tard car Yves, instituteur à la retraite, propriétaire des bungalows, nous invite à manger chez lui en compagnie de sa femme, de sa fille et des responsables locaux qu'il a eus, pour certains d'entre eux, comme élèves lorsqu'ils étaient jeunes. C'est l'occasion de voir les aménagements qu'il a fait, de ses propres mains, dans sa villa toute proche. Superbe maison. En entrant, attention aux guêpes car Yves est un fin gourmet qui adore un plat typique de l'île. En gastronome averti, il déplace et ramène dans un arbre de son jardin les nids de guêpe qu'il trouve dans la nature. Puis lorsque les larves sont « à point » il les consomme après les avoir faites frire dans du beurre. Tout un art ... (Article sur la guêpe de la Réunion)
Les manifestations du Chuong Quan Khi Dao
Le repas entre amis chez Yves

Le lendemain nous faisons encore bombance. Le séjour touche à sa fin et pour nous dire au revoir, nos hôtes nous invitent à un repas familial au bungalow de l'un d'entre eux. C'est dimanche, ils ont donc tous « mis la main à la pâte » pour nous régaler de spécialités locales qui font le bonheur des plus gourmands ; sans oublier, bien sûr, les  « rhums préparés » maison, tel le rhum coco… Rien à voir avec celui acheté en bouteille. C'est le cas de le dire : « il se boit comme du petit lait ». Il est vrai qu'il en a l'apparence.

Pour faciliter la digestion, nous allons à pied nous baigner et plonger à la rivière toute proche. Une super journée avec nos amis réunionnais pour clôturer cette rencontre.

C'est déjà la fin, le lendemain la plupart de nos hôtes vont reprendre le travail ; et nous, nous préparer à reprendre le chemin de la métropole avec dans nos bagages des recettes, des ingrédients, du rhum, des objets, des photos et des souvenirs ...

Les manifestations du Chuong Quan Khi Dao
Une des belles cascades des rivières de la Réunion
 
Les photos
Les animaux Chez Yves Divers
Photos de groupe La lave Le marché
La mer La piscine Le repas avant le départ
La rivière Le stage 1 Le stage 2
Le stage 3 Le stage dehors La tempête
La végétation La villa La vue depuis la villa

haut ^
  Le site officiel du Chuong Quan Khi Dao
Design by macintroll®©